Remplacez votre chaudière fioul en toute simplicité

Marre du fioul?

Sortez du fioul, et passez aux granulés de bois !

Vous envisagez de remplacer votre chaudière fioul ? Vous pouvez la remplacer en toute simplicité par une chaudière à granulés de bois :

  • Les subventions très intéressantes : la prime MaPrimeRénov' et la prime Coup de pouce pour remplacer votre chaudière fioul ou gaz, vous permettent un investissement très vite rentabilisé.
  • Les économies sont réelles, le granulé de bois étant moins cher que le fioul domestique consommé par votre vieille chaudière, vous faite baisser immédiatement votre facture de chauffage.
  • Le confort est identique : votre chaudière est 100% automatique, la chaleur est la même et vous agissez pour la transition énergétique !
  • Les travaux sont limités : dans la plupart des cas, votre chaudière à granulés ÖkoFEN est installée à la même place que votre ancienne chaudière fioul remplacée, et la réserve de granulés peut même trouver sa place à l’endroit de votre vieille cuve fioul. 

 

Simulez votre chaufferie, et faites une demande :

 

Simulez votre chaufferie

Avec le ThermokoFEN, vous pouvez estimer vos économies en passant du fioul au granulé, et choisir votre chaudière en fonctions de votre logement.

Simulez votre chaufferie

Contactez un chauffagiste

Nous travaillons avec plus de 1500 chauffagistes indépendants, dans toute la Freance. Déposez votre demande auprès d'ÖkoFEN pour obtenir des coordonnées.

Faites une demande

Estimez votre prime

Vous pouvez bénéficier d'une prime d'aide au remplacement de votre chaudière fioul : prime MaPrimeRénov' et prime Coup de pouce. Estimez le montant avec notre appli.

Votre prime

Votre installation, étape par étape

 

Démontage

Votre ancienne chaudière fioul est démontée, et sa cuve à fioul est neutralisée et enlevée. Le conduit de cheminée est modifié pour être adapté au chauffage au bois.

Mise en place

Votre nouvelle chaudière ÖkoFEN est amenée à la place de l'ancienne chaudière fioul. Elle peut être entièrement démontée pour passer dans toutes les portes et escaliers.

 

Ultra-compacte

Pas besoin de beaucoup de place. Selon le modèle choisi, votre chaudière à granulés pourra être installée dans un angle de la pièce et nécessitera une faible surface au sol.

Raccordement

Votre nouvelle chaudière est raccordée à votre réseau de chauffage, tout comme l'était votre vieille chaudière fioul. Pas besoin de changer vos radiateurs ou planchers chauffants.

Réserve de granulés

La réserve de granulés est installée. Elle occupe toute la hauteur sous plafond pour n'occuper que quelques m² au sol. La place de l'ancienne cuve à fioul est souvent utilisée à cet usage.

Terminé !

Votre nouvelle chaudière est en place. Il ne vous reste plus qu'à profiter d'une chaleur économique, très écologique, et confortable.

 

Comment remplacer une chaudière fioul de A à Z

 

 

 

Demandez un devis gratuit

Faites venir un chauffagiste chez vous pour obtenir un devis, tout savoir sur les primes et subventions et la façon dont votre chaudière fioul sera remplacée. 

Un devis ?

Faites une simulation

Quelle chaudière, quelle réserve de granulés, quel besoin de chaleur et surtout quelles économies. Avec le ThermÖkoFEN vous pourrez même constater la baisse de vos émissions de gaz à effet de serre en remplaçant votre chaudière fioul. 

Faire une simulation

Les réponses à vos questions :

Pour lutter contre le changement climatique, l’utilisation des énergies fossiles doit diminuer le plus rapidement possible.

Pour parvenir à cet objectif vital pour l’humanité, l’installation d’une chaudière fioul classique neuve est interdite à partir du mois de juillet 2022. En compensation, l’utilisation des énergies renouvelables est financièrement aidée pour remplacer les vieilles chaudières fioul.
Pour remplacer une chaudière fioul, il suffit simplement de changer le moyen de produire l’eau chaude qui alimentera le réseau de radiateurs ou planchers chauffants et l’eau chaude sanitaire. Le remplacement d’une chaudière fioul ne nécessite pas le changement des radiateurs, même s’ils sont anciens, sauf si le nouvel appareil nécessite de fonctionner avec des émetteurs basse température comme c’est le cas pour certaines pompes à chaleur. Le choix d’une énergie renouvelable est à privilégier si l’on ne veut pas continuer à contribuer au réchauffement climatique.

La chaudière à granulé peut remplacer une chaudière fioul assez simplement.
Le raccordement au réseau de chauffage sera le même. La réserve de granulés pourra s’installer à la place de la cuve à fioul (si celle-ci n’était pas enterrée) et seule la fumisterie (le conduit de cheminée) sera à changer.

C’est pour cette raison que le remplacement d’une chaudière fioul par une chaudière à granulé est souvent simple et rapide.
De plus, remplacer le fioul par le granulé permet de réaliser des économies importantes sur sa facture de chauffage, car le granulé de bois est moins cher que le fioul, et bénéficie d’une grande stabilité des prix depuis plus de 10 ans.

L’interdiction d’installation d’une chaudière fioul classique en juillet 2022 est compensée par des aides financières très importantes pour installer un chauffage utilisant une énergie renouvelable, et ces aides sont les plus importantes pour la chaudière à granulé.

Aujourd’hui, changer une chaudière fioul n’a jamais été aussi intéressant.

Il existe 2 aides principales, et elles sont cumulables :

MaPrimeRénov’: cette aide est simple à recevoir et peut être de 10 000 € pour les revenus dits « très modestes ». En effet, moins le ménage souhaitant changer sa chaudière fioul a des revenus importants, plus la prime sera élevée. Lancée en 2020 ; elle est versée par l’ANAH (l’Agence Nationale de l’amélioration de l’Habitat), et remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et l’aide « Habiter mieux agilité » de l’ANAH.

Le montant des aides est donné selon le code couleur suivant :

  • MaPrimeRénov’ Bleu pour les ménages très modestes,
  • MaPrimeRénov’ Jaune pour les ménages modestes,
  • MaPrimeRénov’ Violet pour les foyers des revenus standards,
  • MaPrimeRénov’ Rose pour les foyers aux revenus élevés.

A savoir : l’enlèvement de la cuve fioul est également aidée par MaPrimeRénov’, et cette aide est cumulable avec MaPrimeRénov’ chaudière!

Retrouvez les montants et plafonds de ressources sur cette page : 

Aides et subventions

 

Prime Coup de pouce et CEE: le système de Certificats d’Economie d’Energie est basée sur le principe du « pollueur – payeur ». Les fournisseurs d’énergie doivent inciter leurs clients à réaliser des économies d’énergie en finançant des travaux d’économie d’énergie, notamment le remplacement de leur vieille chaudière. Dans ce cadre, le remplacement d’une chaudière fioul ou d’une chaudière gaz (hors chaudière à condensation) permet de recevoir une aide particulièrement importante. Il s’agit de la prime Coup de pouce. Cette prime Coup de pouce est cumulable avec MaPrimeRénov’.

Retrouvez les montants et plafonds de ressources sur cette page

 

TVA réduite à 5,5 %: changer sa chaudière fioul au profit d’une énergie renouvelable permet de bénéficier pour les travaux d’une TVA réduite à 5,5 %, ce qui permet d’alléger la facture de près de 15 %.

L’interdiction de l’installation d’une chaudière fioul classique neuve à partir du mois de juillet 2022 est compensée par des aides particulièrement intéressantes pour l’installation d’un chauffage utilisant une énergie renouvelable. La chaudière à granulés fait partie des solutions les plus aidées dans le cadre de ces aides.

De plus, le prix des énergies fossiles, gaz et fioul, est soumis a de fortes variations, bien souvent à la hausse. De même l’électricité connait des hausses importantes.
En comparaison, le prix du granulé de bois est particulièrement stable depuis plus de 10 ans (source : service statistique du Ministère de la Transition Ecologique – base nationale PEGASE). Le fort développement depuis plusieurs années du chauffage aux granulés, que ce soit le poêle à granulé ou la chaudière à granulé, n’a pas entrainé de hausse significative du prix du granulé de bois. La production de granulé est principalement faite en France par de nombreuses sociétés (principalement les scieries) qui augmentent leur capacité de production au fur et à mesure du développement du marché des appareils de chauffage aux granulés de bois.

L’installation d’une chaudière à granulés de bois est donc une solution idéale en 2021, car cela permet des économies importantes sur la facture de chauffage, tout en bénéficiant d’aides pour l’installation. De plus, la chaudière à granulés utilise une énergie renouvelable bénéfique pour la lutte contre le changement climatique.

Une maison ancienne, qu’elle soit en zone rurale ou en zone périurbaine, possède généralement une chaudière gaz ou fioul dite « au sol », c’est-à-dire une chaudière posée au sol, dans la cave, dans une dépendance ou dans le garage de la maison. Avec cette configuration, il est très simple de rénover la chaufferie en remplaçant la vieille chaudière fioul ou gaz par une chaudière à granulés car il suffit de l’enlever et d’installer à la place la nouvelle chaudière.

La réserve de granulés peut facilement être installée à la place de la vieille cuve fioul, ou être installée jusqu’à 20 mètres de la chaudière à granulés, donc dans une autre pièce de la maison, ou même à l’extérieur de la maison. Les granulés de bois seront acheminés automatiquement vers la chaudière, sans aucune manipulation. Cette réserve pourra alimenter automatiquement la chaudière pendant une année entière, ou pourra avoir une autonomie hebdomadaire grâce à un petit réservoir placée à côté de la chaudière. Economiquement, les chaudières fioul ou les chaudières gaz sont pénalisées par un coût de l’énergie parfois élevé, sujet à d’importantes variations (source : service statistique du Ministère de la Transition Ecologique – base nationale PEGASE). Au contraire, le granulé de bois bénéficie de prix relativement stables depuis plus de 10 ans et permet de réaliser des économies importantes sur la facture de chauffage. Plus que jamais, la chaudière à granulés est une bonne solution pour chauffer une maison ancienne.

Le meilleur chauffage est un chauffage qui n’aura pas besoin de servir beaucoup, pour cela il est important d’isoler son logement pour limiter ses besoins énergétiques. Néanmoins si l’isolation à court terme n’est pas possible, une chaudière à granulé est une bonne solution de chauffage pour une maison mal isolée. D’abord parce que le prix du granulé de bois est très attractif et permet de réaliser des économies importantes sur la facture de chauffage. Plus les besoins de chaleur seront importants, plus les économies seront élevées.

Ensuite parce que la chaudière à granulé permet de répondre à tous les besoins en termes de puissance de chaudière, avec des puissances à partir de 3 kW jusqu’à plusieurs centaines de kW. Enfin, une bonne chaudière à granulés permet de réduire la puissance maximum de la chaudière si les besoins de chauffage diminuent avec le temps. Ainsi, lorsqu’une maison mal isolée bénéficie de travaux d’isolation, et n’a plus besoin de toute la puissance de la chaudière, il est possible de brider la chaudière pour abaisser sa puissance (selon modèles et configurations, à valider avec le chauffagiste). Ce système permet de réaliser la rénovation d’une maison mal isolée en plusieurs étapes, notamment l’installation d’une chaudière à granulé, puis l’isolation de la maison.

Selon le service statistique du Ministère de la Transition Ecologique (base nationale PEGASE), le granulé de bois en vrac ou en sac est l’énergie la moins chère par rapport au fioul, au gaz naturel, au gaz propane et à l’électricité. A l’utilisation, grâce à un combustible moins cher que le fioul ou le gaz ou l’électricité, la chaudière à granulé est donc le chauffage le plus économique, avec parfois des économies de plus de 60 %. De plus, une bonne chaudière à granulés aura souvent une durée de vie longue, estimée à une vingtaine d’année. A l’investissement, la chaudière à granulés bénéficie d’aides très importantes, surtout pour les ménages ayant les revenus les plus modestes.

Toutes les aides sont à découvrir sur cette page :

Aides et subventions

Lorsqu’on réalise une rénovation de maison, plusieurs critères sont à prendre en compte : le confort, le prix et la durabilité du mode de chauffage choisi.

 

Le confort est le premier objectif.

Installer un chauffage en rénovation, c’est se donner la possibilité de bien passer l’hiver. Il existe 2 familles de chauffage : le chauffage central qui diffuse de la chaleur dans toutes les pièces de la maison grâce à un réseau de radiateurs et / ou de planchers chauffants, et le chauffage d’appoint qui diffuse de la chaleur dans la pièce où il est situé. Le chauffage d’appoint est le plus souvent un poêle à bois (bûche ou granulé).

Il existe plusieurs types de chauffage central : la chaudière fioul, la chaudière gaz, la chaudière électrique, la chaudière bûches, la chaudière à granulés de bois ou encore le chauffage électrique type pompe à chaleur. Ces chauffages permettent de produire l’eau chaude qui circule dans les radiateurs et / ou planchers chauffants, et peut produire l’eau chaude sanitaire pour la douche et les lavabos. Le chauffage central permet donc un confort optimal dans la maison, avec une répartition parfaite de la chaleur dans chaque pièce, en fonction des besoins. A noter que toutes ces solutions fonctionnent de façon entièrement automatisées, sauf la chaudière à bûches qui nécessite un rechargement une ou plusieurs fois par jour.

Le prix :

Selon le service statistique du Ministère de la Transition Ecologique (base nationale PEGASE), le granulé de bois en vrac ou en sac est l’énergie la moins chère par rapport au fioul, au gaz naturel, au gaz propane et à l’électricité. Cette différence de prix peut être très élevée. Si le critère économique est important, il apparait préférable d’orienter son choix sur la chaudière bois, que ce soit une chaudière automatique à granulés ou une chaudière à bûches. De plus, les aides financières pour l’installation d’une énergie renouvelable sont les plus importantes pour la chaudière à granulés de bois, et inexistantes pour les chaudières fioul ou gaz classiques car elles fonctionnent avec une énergie fossile très émettrice en gaz à effet de serre, le CO2. Le poêle à granulés ou le poêle à bûche est une solution également économique, mais il sera plus difficile de répartir la chaleur dans chaque pièce de la maison, et nécessitera un rechargement régulier en combustible.


La durabilité :

Faut-il encore installer un chauffage polluant aujourd’hui, alors que l’urgence climatique impose de renoncer aux énergies fossiles ? la réponse est bien évidemment non. La durabilité d’un chauffage en rénovation est un critère important à prendre en compte. Alors qu’il y a encore quelques années les énergies renouvelables étaient peu développées, coûteuses et techniquement limitées, la situation est bien différente aujourd’hui et les solutions de chauffage en rénovation sont aujourd’hui très accessibles. Il est désormais beaucoup plus simple d’installer un chauffage durable, une énergie renouvelable, dans le cadre d’une rénovation de maison. A ce titre, la chaudière à granulés utilise l’énergie la moins carbonées en comparaison du fioul, du gaz ou de l’électricité (source ADEME – SNPGB), et ne contient pas de fluide frigorigène comme dans une pompe à chaleur.