MaPrimeRénov'

Une prime pour changer de mode de chauffage

MaPrimeRénov’ : jusqu’à 12 700 € d’aide* !

 

MaPrimeRénov’ s’adresse aux propriétaires occupants et aux propriétaires bailleurs pour leur logement achevé depuis plus de 2 ans. Cette prime s’adapte en fonction des revenus de chacun.

Pour l'installation d'une chaudière à granulés, le montant de la prime est :

  • 10 000 € pour les revenus « très modestes »
  • 8 000 € pour les revenus « modestes »
  • 4 000 € pour les revenus « intermédiaires »

Pour la dépose d'une cuve fioul :

  • 1 200 € pour les revenus « très modestes »
  • 800 € pour les revenus « modestes »
  • 400 € pour les revenus « intermédiaires »

Un bonus est accordé lorsque l'installation de la chaudière permet de sortir le logement de la classe énergétique F et G :

  • 1 500 € pour les revenus « très modestes »
  • 1 500 € pour les revenus « modestes »
  • 1 000 € pour les revenus « intermédiaires »
  • 500 € pour les revenus « aisées »

Pour la réalisation d'un diagnostic énergétique :

  • 500 € pour les revenus « très modestes »
  • 400 € pour les revenus « modestes »
  • 300 € pour les revenus « intermédiaires »

 

Vous pouvez donc recevoir jusqu'à 12 700 € d'aides Maprimerénov'*

 

Cumulez les aides* !

MaPrimeRenov’ est cumulable avec la prime Coup de Pouce/CEE, la TVA réduite à 5,5 % et avec l’éco prêt à taux zéro.

Vous pouvez donc totaliser jusqu’à 17 450 € d’aides*

 

Une aide simple

Pour prétendre à MaPrimeRénov’, rien de plus simple. Connectez-vous sur : maprimerenov.gouv.fr et suivez le guide.

ATTENTION : pour bénéficier de Maprimerénov', votre chaudière doit être équipée d'une régulation classe 4. Parlez-en à votre installateur ! 

ATTENTION : votre chauffagiste doit impérativement être RGE dans le domaine des travaux réalisés.

Quels revenus prendre en compte :

Faire une demande de devis

Règle d'écrêtement :

Le gouvernement a fixé des règles plafonnant le montant total des aides à percevoir.

Pour MaPrimeRénov’, le montant total cumulé des aides ne peut dépasser :

  • 90 % du coût total des travaux TTC pour les revenus "très modestes"
  • 75 % du coût des travaux TTC pour les revenus "modestes"
  • 60 % du coût des travaux TTC pour revenus "intermédiaires"
  • 40 % du coût des travaux TTC pour les revenus "aisés"

Par exemple : pour un montant de travaux de 16 000 € TTC, un ménage aux revenus "très modestes" aura obligatoirement un reste à charge de 10 % de ce montant (il pourra percevoir un montant total d'aide de 90 % de leur dépense). Le ménage a droit à 10 000 € (Maprimerénov' chaudière) + 1 200 € (Maprimerénov' cuve fioul)) + 4 750 € (prime Coup de pouce), soit 15 950 € plafonnés à 90 % du montant total des travaux éligibles, soit 14 400 € au total*.

A savoir : le montant cumulé de toutes les aides publiques et privées perçues ne doit pas dépasser 100% de la dépense éligible.

 

*Avertissement : les montants et les modalités décrits ci-dessus sont indicatifs et peuvent changer selon les conditions en vigueur. Détails et conditions sur www.faire.fr, et bien sûr auprès de votre espace info Energie « Faire ».

Télécharger l’appli
Télécharger l’appli
Télécharger l’appli