Une chaudière à granulé est-elle plus difficile à installer que toute autre chaudière ?

22.09.2020

De quelle place doit-on disposer pour installer une chaudière à granulés ?

L’espace nécessaire pour le stockage des granulés de bois est très souvent surestimé. Dans la très grande majorité des installations, la réserve de granulés n’occupe pas plus 4 m² soit l’équivalent de 4 tonnes de granulés. L’emplacement d’une ancienne cuve de fioul permet souvent l’installation du stockage.

L’implantation de la réserve de granulés n’entraîne pas de gros travaux d’aménagement. Lorsqu’il s’agit d’une réserve assurant une année entière de consommation, 80% des installations font appel à un silo textile pour lequel aucun aménagement n’est à prévoir. Dans les autres cas, une pièce de réserve permettant de réduire au maximum l’espace condamné est envisagée. Lorsqu’il s’agit d’une réserve assurant 1 semaine à 1 mois d’autonomie, il s’agit d’un petit silo en tôle ou d’un petit silo textile.

La réserve n’est pas forcément à côté de la chaudière. Grâce au système d’alimentation par aspiration, le stock de granulé peut être placé partout dans la maison ou à l’extérieur, jusqu’à 20 mètres de la chaudière à granulé.

 

Qui est compétent pour installer une chaudière à granulé ?

L’installation d’une chaudière à granulés de bois fait appel à des compétences bien maîtrisées par tout plombier chauffagiste. Il est nécessaire de s’assurer que le chauffagiste est RGE dans le domaine du chauffage au bois sur vecteur « eau », afin de pouvoir bénéficier des aides financières éventuelles.
Les distributeurs organisent régulièrement dans toute la France des formations propres aux granulés de bois.
Toute l’installation doit être suivie par le distributeur du matériel, qui parfois assure la mise en route de la chaudière, avec le chauffagiste. De la recommandation d’un installateur à la mise en route du matériel, le constructeur se doit de garantir un service de proximité.

 

Comment s’assurer qu’une chaudière à granulés de bois est de qualité ?

Avant toute commande, il convient de s’assurer de l’ancienneté d’un constructeur dans la fabrication de chaudières automatiques. Depuis quand l’entreprise met-elle sur le marché des chaudières à granulés de bois ? Quelle est sa réputation ? Combien de chaudières a-t-elle installé ? Innove-t-elle en mettant en place des nouveaux produits sur le marché ?
Attention aux « usines à gaz » : la technologie des chaudières à granulés est une technologie de pointe. Certains modèles, très séduisants par leur technicité, ne sont pas plus performants que d’autres.
La durée de vie des chaudières à granulés est très importante à connaître. Une vingtaine d’années est un bon compromis entre l’amortissement du matériel et l’évolution des techniques. Plus elle est longue, plus elle permettra d’amortir le coût de la chaudière par les économies sur le combustible.

Recevoir le catalogue ÖkoFEN
Un devis ? Contactez-nous !